Le village de Lapcha

Présentation du village

 

Lapcha est un village du Solukhumbu. Il fait partie du VDC (Village Comity District) de Gorakhani. Situé à 4h de marche de la route la plus proche et à 2600m d’altitude, il s’est retrouvé en difficulté après le tremblement de terre puisqu’il est très compliqué d’y acheminer des matériaux et qu’il y fait très froid.

Il y a 60 familles à Lapcha. La moitié des maisons ne peut être réparée, il faut donc déblayer les décombres, en démontant soigneusement de manière à pouvoir réutiliser les matériaux lors de la reconstruction.

Le village a été épargné par la mort pour le moment, mais a grandement besoin d’aide pour se mettre à l’abri pour l’hiver, les habitants ayant perdu leurs maisons vivant dans les abris en osier tressé grossièrement, laissant entrer toutes les intempéries.

Au niveau de l’approvisionnement en nourriture, les villageois vivent pour la plupart de leurs récoltes de blé, maïs et pommes de terre, ceux qui le peuvent achètent du riz. L’hiver est toujours une période inconfortable, chacun espérant ne pas venir à bout des réserves avant la prochaine récolte.

 

Le chantier de destruction

 

Nous sommes 8 à être partis encourager les travaux au village. À notre arrivée le 10 octobre nous nous rendons compte de l’ampleur du travail à accomplir rien que pour démonter les maisons et nettoyer les décombres. Nous ne pourrons pas aider tout le monde en un mois, car même si notre équipe compte un charpentier et un maçon nous ne sommes pas des professionnels du bâtiment.

Nous aurons le temps de démonter cinq maisons et l’étage abimé d’une école du voisinage.

L’organisation entre les gens du village se met en place. Quand nous allons sur un chantier certains villageois viennent aider un certain laps de temps, qui leur sera rendu sur leur propre maison plus tard. Personne n’embauche pour l’instant, ils fonctionnent en échangeant des services.

 

Passer l’hiver au chaud

 

Il fait de plus en plus froid et nous ne sommes qu’au mois de novembre. 

Ceux qui n’ont plus de maison commencent à avoir très froid dans leurs abris recouverts de bâches à certains endroits, pour les mieux lotis ce sont des planches mal jointées.

Nous menons une enquête dans le village auprès des familles vivant dans les abris et établissons une liste des besoins pour l’hiver.

En partenariat avec l’association AMA SOLIDARITÉ NÉPAL, nous achetons 20 couettes pouvant abriter quatre personnes, 15 très grandes bâches pour isoler un peu plus les abris et trois petites doudounes pour les trois bébés de la communauté.

Tout cela a été distribué début décembre au village.